L'Histoire : Apprendre et transmettre

  • La Fondation de Rome, L'assassinat d'Henri IV ou La Déclaration d'indépendance américaine : des événements qui ont modelé le cours de l'Histoire autant qu'ils ont marqué la mémoire des hommes. Conçue comme une invitation au voyage dans le temps, la saison 2 de cette collection porte sur dix nouvelles dates phares. Portée par le récit érudit et passionné de l'historien Patrick Boucheron, et par une identité graphique forte et ludique, l'histoire prend vie de manière accessible et vivante, et révèle des choses surprenantes sur des événements que l'on croyait connaître.

  • L'Héritage du silence

    Armen, Dogukan, Yasar et Nazli sont turcs mais une découverte tardive a bouleversé leur existence : ils sont aussi arméniens. En 1915, leurs parents ou grands-parents ont échappé au génocide en dissimulant leur véritable identité. Certains ont été sauvés par des familles turques et kurdes, d'autres ont été enlevés. Tous ont été assimilés, convertis à l'islam et... oubliés. Après un siècle de peur et de silence, cette histoire ressurgit. Depuis 10 ans, les Turcs sont de plus en plus nombreux à découvrir ce secret et réclamer haut et fort l'héritage arménien de leurs ancêtres. L'héritage du silence donne un visage à ces descendants d'Arméniens islamisés qui seraient plus d'un million en Turquie.

  • Métamorphose d'une mélodie

    Au Canada, Socalled musicien inventeur du "Hip Hop Yiddish" sample de vieux vinyles Yiddish sauvés du rebut. Muriel Hirschmann découvre ainsi cette langue empreinte d'une culture que son père estimait inutile de lui faire connaître. Tout en subtilité, le documentaire accompagne la métamorphose de chacun des témoins, le récit de leur cheminement face à cette rupture de la transmission, ce manque essentiel qui à la fois les constitue et les entrave.

  • Nous sommes en 52 avant notre ère. L'armée gauloise est en déroute. A sa tête, Vercingétorix fuyant Jules César, se retranche sur l'oppidum d'Alésia. Commence alors l'attente des renforts , une attente interminable... Cette fresque épique relate le siège et la bataille d'Alésia. Le tumulte des armes ne cessera qu'avec la fin du rêve de Vercingétorix et la naissance de son mythe. Réalisé en collaboration avec la communauté scientifique, le film offre une vision du déroulement des événements au plus près des connaissances actuelles.

  • A l'occasion du bicentenaire, revivez le jour qui a changé le destin de l'Europe Waterloo, l'ultime bataille est le récit passionnant de l'une des plus célèbres batailles de l'histoire. Heure par heure et souvent minute par minute, Waterloo retrace les différents tournants du combat. Basé sur les témoignages écrits de combattants réels, ce film décrit, sans idéaliser, l'expérience de la guerre, les espoirs, les craintes, la souffrance et la mort.

  • Vivre dans l'Allemagne d'Hitler Nouv.

    1939 : Harvard lance un grand appel afin de recueillir des témoignages sur la vie quotidienne dans l'Allemagne nazie. Du monde entier, des exilés leur répondent. Tous ont connu l'Allemagne d'Adolf Hitler, tous l'ont fui, tous racontent : les juifs persécutés, les opposants harcelés, l'information muselée, la société mise au pas. Comment, au jour le jour, un pays sombre dans la dictature.

  • Entre élan du récit, réflexion critique et animations ludiques, Patrick Boucheron revisite l'histoire à travers le prisme des grandes dates, inscrites dans les manuels scolaires et la mémoire collective. La conquête du pôle Sud, La bataille d'Alesia ou les massacres du 17 octobre 1961 à Paris : des événements qui ont modelé le cours de l'Histoire autant qu'ils ont marqué la mémoire des hommes. Conçue comme une invitation au voyage dans le temps, Patrick Boucheron explore, cette fois encore, dix dates qui ont marqué l'Histoire, dessinant une fresque passionnante et hautement humaine.

  • Israël, les Etats-Unis et l'Iran semblent être des ennemis que rien ne pourra réconcilier. Doit-on considérer leur histoire comme la chronique d'une guerre annoncée ? Retraçant l'histoire des relations très particulières qui lient l'Iran, Israël et les Etats-Unis depuis la révolution iranienne de 1979, ce film décrypte une guerre non déclarée de plus de 40 ans. Cette "longue guerre" contribue puissamment aux multiples et incessants conflits locaux qui déchirent le Moyen-Orient (guerres du Liban, relations avec les Palestiniens, la Syrie, les enjeux nucléaire...).

  • Des balles ennemies du pont d'Arcole au poison d'une tentative de suicide, d'un attentat à la voiture piégée aux projets d'assassinat, Napoléon se forge l'image d'un être invincible. L'ultime combat contre la mort, à Sainte-Hélène, sera l'apogée de sa gloire.

  • L'Armée Rouge

    Pendant 70 ans, l'Armée Rouge a été un des piliers de l'URSS, objet de crainte autant que d'admiration, symbole de libération comme de coercition. Ce documentaire explore son histoire, conjuguant le récit épique et la déconstruction du mythe. Si chacun sait que le nom de Trotsky est attaché à sa création, l'essentiel de son histoire est faite de défaites et d'échecs militaires, contrairement à l'idée commune.

  • À la fin des années 1860, Paris gronde. Pour détourner la colère sociale, les gouvernants ciblent un ennemi extérieur, la Prusse. Mais le conflit vire au fiasco et, en septembre 1870, la capitale est encerclée. L'Empire s'effondre, un gouvernement provisoire est institué. Les Parisiens, eux, refusent de se rendre et organisent l'élection d'une Commune, proclamée le 28 mars 1871. Raphaël Meyssan nous plonge au coeur de cette révolution singulière grâce à un étonnant dispositif esthétique, construit autour de gravures d'époque.

  • Au coeur d'une nation qui réclame "le droit à la guerre". Archives et entretiens inédits retracent les événements historiques qui ont conduit à la rédaction de l'article 9 de la constitution japonaise qui interdit au pays de se défendre...

  • Un documentaire choc sur des populations oubliées ou ignorées : les Musulmans des Balkans et les Chrétiens d'Orient. Leur point commun : massacres et génocides, pour la plupart totalement occultés. De Sarajevo à Jerusalem, en passant par le Liban et la Turquie, une victime apporte un témoignage bouleversant...

  • Veillées d'armes

    Au cours de deux voyages à Sarajevo, Marcel Ophüls a filmé et interviewé des journalistes et autres correspondants de guerre, s'interrogeant avec eux sur le traitement de l'actualité par les médias et sur l'éthique de la profession. Le réalisateur impose le documentaire d'investigation, travaillant le réel dans la zone incertaine où se noient l'histoire encore chaude et la politique...

  • Assemblées, débats improvisés, bagarres de rues, palabres, utopie en marche, résignation, malentendus. Filmé caméra au poing, ce film est le document le plus précieux, le plus juste et le plus troublant sur mai 68.

  • Ils avaient des "noms difficiles à prononcer". Quelques-uns étaient juifs, beaucoup étaient communistes nés en France, en Pologne, en Hongrie, en Roumanie, en Italie, en Arménie, en Espagne ou au Brésil. En 1942, ils prenaient des armes de fortune, à Paris et à Toulouse, pour combattre l'occupant nazi et le régime de Vichy. Les uns parce qu'ils avaient fait la guerre d'Espagne et avaient des comptes à régler avec le fascisme. Les autres parce qu'ils étaient persécutés. Ils ont formé les FTP-MOI : francs-tireurs partisans de la main-d'oeuvre immigrée. Ils ont risqué leur vie pour libérer le sol de France, leur terre d'asile. Ceux qui par miracle ont survécu racontent l'histoire de leur combat...

  • Le Fond de l'air est rouge

    Le film de référence sur "Mai 68" et son impact à travers le monde...

  • L'Image manquante

    "Durant de nombreuses années, j'ai recherché l'image manquante : un cliché pris entre 1975 et 1979 par les Khmers Rouges, alors qu'ils étaient à la tête du Cambodge... A elle seule, bien sûr, une image ne peut pas prouver un génocide, mais elle nous incite à réfléchir, à méditer, elle écrit l'Histoire. Je l'ai cherchée en vain dans les archives, les vieux documents, dans la campagne cambodgienne. Aujourd'hui, c'est une image manquante. Donc je l'ai créée. Ce que je vous propose aujourd'hui, ce n'est pas une image ni même la recherche d'une image unique, mais l'image d'une quête : une quête que seul le cinéma nous permet d'entreprendre".

  • En 1974, Raymond Depardon s'était mis d'accord au cours d'un voyage de presse avec Valery Giscard d'Estaing pour filmer sa campagne électorale jusqu'au soir du second tour de l'élection présidentielle.

  • Adieu Camarades !

    Le 28 novembre 1989, à Prague, alors que des centaines de milliers de manifestants occupent pacifiquement les rues depuis deux semaines, une banderole est hissée sur l'immeuble de l'ancienne télévision d'État : " Pologne 10 ans , Hongrie 10 mois , Allemagne de l'Est 10 semaines , Tchécoslovaquie 10 jours ". Bientôt, à Bucarest, on ajoutera : " Roumanie 10 heures ". Ce timing, c'est celui de la chute du Rideau de fer. C'est celui de la fin du communisme. C'est le timing de la plus formidable accélération de l'histoire qui ait jamais eu lieu. C'est aussi le timing de la série documentaire " Adieu Camarades !"...

  • L'Apocalypse

    Après "Corpus Christi", sur la question du "Jésus historique", et sa transformation en Christ, "L'origine du christiannisme", sur les fondements du mouvement chrétien et sa rupture avec le Judaïsme, "L'apocalypse" nous conduit du dernier livre du Nouveau Testament jusqu'à la "Cité de Dieu" de Saint Augustin , c'est-à-dire jusqu'à l'établissement de l'Église à partir du Vème siècle. Le christianisme, né d'un déracinement du judaïsme, s'incarne désormais dans l'Église : le credo des chrétiens devient : "hors de l'Église, point de salut !". L'Église se confond désormais avec l'État, la puissance spirituelle s'allie à la puissance temporelle...

  • Le cinéaste-photographe Raymond Depardon propose ici un voyage dans le monde rural. Il dresse pour la postérité un portrait plein de tendresse des paysans, une catégorie socio-professionnelle trop souvent oubliée, que seules des catastrophes climatiques ou des épizooties mettent sous les feux de l'actualité...

  • Ils avaient entre 20 et 30 ans. Ils étaient originaires de Bari, de Rome et de Reggio-Emilia. Certains étaient étudiants, d'autres ouvriers, artisans, techniciens... ils formaient les "Brigades Rouges". Le 16 mars 1978, à Rome ils parviennent à bloquer le convoi d'Aldo Moro, à tuer son escorte, à l'enlever et à l'enfermer dans ce qu'ils ont appelé "une prison du peuple". La séquestration de ce dirigeant politique prestigieux, symbole de l'État italien, va durer 55 jours...

  • L'histoire particulièrement dramatique et complexe du Cambodge a fait que ce n'est qu'en 2008, grâce à un tribunal international créé par l'ONU, que se tiendra enfin le procès du génocide. Sous la direction du jude d'instruction français Marcel Lemonde, accompagné d'une équipe d'enquêteurs venus de tous horizons. C'est à présent, dans une instruction qui couvre 2010 et 2011 que s'ouvre le crépuscule des bourreaux...

empty