L'oeuvre de Keniji Mizoguchi est marquée par son enfance et notamment la pauvreté. Son père vendra sa propre fille - la soeur du rélaisateur - comme geisha. Cela va traumatiser Mizoguchi. Le droit des femmes ou la dureté sociale imprègnent la filmographie du cinéaste qui sera longtemps censuré pour ses idées socialistes. Nombreux sont ses films qui ont désormais disparus. Retrouvez sur Cinefeel son travail lors des années 50, les dernières de sa vie jusqu'à sa mort en 1956.

A l'occasion de la sortie de "Les Colons", voici une sélection pour vous plonger dans ce pays d'Amérique du Sud...

Retrouvez du gore, du western, du giallo, du fantastique, du péplum et bien plus encore parmi ces éditions Artus qui ne manqueront pas de vous surprendre ! 

empty